Un blog parmi tant d'autres, sauf que c'est le mien! ^^

Présentécheun!

 

55347808

85440198_pHello hello!

 

193136Barres_etoiles__29_

 

 

Bienvenue sur mon blog! N'en étant qu'à mes premiers pas sur la platerforme, je te prierai, cher visiteur, d'être indulgent(e) avec la blonde la novice que je suis! Alors ce blog, sans prétention aucune, n'est pas destiné à être lu par la planète entière, il est seulement destiné à mettre sur la toile ce qui me passe par la tête, histoire d'éviter que mon cerveau se mette à beuger! ^^ Libre à vous de me lire ou non, en tous cas, vous êtes les bienvenus!

 

lisademars1187102860

 

Ah oui! Je vais transférer quelques-uns de mes articles, qui étaient sur une autre plateforme, ne vous étonnez donc pas de voir un article de nouvel an en avril!! et je vous rappelle qu'un blog n'est pas censé plaire à tout le monde, alors si vous voulez vous échapper, j'ai un p'tit truc pour vous: il vous suffit de cliquer sur la petite croix rouge en haut à droite, et je disparais comme par magie!! ^^

 

193136Barres_etoiles__29_

 

Sur ce, bonne visite ^^

 

3009608805_1_9_lQdLAq69

 

Posté par LittleDramaQueen à 16:17 - Commentaires [33] - Permalien [#]


21 janvier 2014

Attention, message sérieux les z'enfants!

 960x430ivg

Es-tu pour l'avortement?

 

Lorsque j'avais 16ans - et un instinct maternel déja bien développé- , je vous aurais sans doute répondu:

"grand Dieu, non! Si j'avais un bébé, je le garderais!"

Je n'avais aucune idée de tout ce que la maternité impliquait: pour moi, il était hors de question d'ôter la vie à un petit être qui n'avait rien demandé à personne, et qui n'avait besoin que d'une chose: de l'amour! Parce-que de l'amour, j'en avais à revendre!! Hum....Ouais.

 

Et puis, une amie est tombée enceinte, une grossesse non désirée. Alors que toute la classe de future puéricultrices que nous étions lui jetait la pierre, il restait tout de même un petit groupe pour la soutenir, conscient que l'avortement était pour elle le meilleur moyen de poursuivre ses études, et de mener à bien ses projets d'avenir. Je faisais partie de ces personnes, et aujourd'hui, je me félicite d'avoir pu comprendre, déjà à l'époque, que la question de l'avortement n'imposait aucune réponse toute faite. Je me félicite parce-qu'alors qu'on pourrait pardonner à une adolecente d'avoir des idées trop arrêtées, il m'est en revanche plus difficile de comprendre qu'un adulte, qui a un plus gros bagage de vie puisse encore tenir des propos si définitifs. Il y a des tas de paramètres à prendre en compte quand on parle d'avortement: le plus important étant le choix individuel. Chaque personne, chaque vie est différente, et qui sommes-nous pour juger une femme en lui imposant la façon dont elle doit vivre, penser, ou ressentir? N'oublions pas que ce sera elle qui devra vivre avec la conséquence de ses actes, pas nous.

Alors que tout le monde fait "des erreurs" je doute sincèrement qu'un grand nombre de femmes se soient un jour réveillées en se disant: "Tiens, je vais faire l'amour aujourd'hui, et puis, pourquoi pas tomber enceinte et avorter?" Biensur il existe des actes inconscients, et il y a aussi les accidents de pillule, les oublis, les dysfonctionnements, ou que sais-je encore? Mais l'important n'est pas de savoir comment quelqu'un en est arrivé à cette situation. La priorité, selon moi, est de reconnaitre qu'une femme est dans une situation qui lui est pénilble voire insupportable, et de se demander ce qu'elle peut faire pour s'en sortir, ou encore mieux, se demander comment nous pourrions lui venir en aide. 

Je crois que l'erreur est humaine, et que nous avons tous pris des risques à un moment ou l'autre de notre existance, et même si ces derniers n'ont pas impliqué une vie naissante, ils ont peut-être impliqué la vie de quelqu'un d'autre. Ces erreurs ont sans doute eu des conséquences sans que l'on remette forcément nos choix en cause. Alors j'entends d'ici les "anti-avortement" dire qu'il faut assumer ses erreurs. Les bons vieux discours poussiéreux du style "Tu as pris plaisir à le concevoir, tu ne t'es pas protégée correctement, hé bien maintenant, ASSUME!" A ceux là, j'aurais bien envie de répondre qu'assumer peut se traduire aussi par accepter de devoir vivre avec un avortement sur la conscience. Faire une erreur n'implique pas d'en payer le prix fort, mais plutôt de comprendre et essayer de ne pas reproduire. Et puis, accâbleriez-vous de la même façon un père qui renonce à sa paternité? Certes, le courageux monsieur n'aura pas mit terme à une vie, non. Au lieu de ça, il a laissé exister un être qu'il n'élèvera jamais, qu'il ne nourrira et n'aimera jamais et dont il laissera l'éducation et tout ce qu'impose la parentalité aux mainss d'autrui! A lui, ne lui diriez-vous pas: "ASSUME" ?! Non, parce-que vos discours datent d'un autre temps où les femmes ne s'étaient pas encore battu pour l'égalité des sexes, mais je m'éloigne du sujet.

images1D04LJMI

Aujourd'hui,  je suis moi-même mère. J'ai "assumé" (puisque c'est le mot d'ordre) mon premier enfant, qui était le fruit d'un "accident", alors que j'avais à peine 19ans. Et si mes enfants m'apportent un bonheur immance, j'ai pris conscience de la réalité: un enfant n'est pas simplement un joli poupon à qui il faut donner beaucoup d'amour. Un enfant demande du temps, de l'argent, des sacrifices. Un enfant oblige à renoncer à des projets, revoir ses principes, se poser des questions continuellement. Et dans ce cas, je constate que les "anti-avortement" brillent par leur absence: aucune des personnes qui m'ont mis la pression pour que je poursuive ma grossesse, alors que moi-même je n'avais pas encore admis que j'étais bel et bien enceinte, ne s'occupe d'eux à ma place: personne ne m'a proposé de l'aide lorsque j'ai eu envie de reprendre des études ou travailler. Personne n'a payé les soins médicaux, les fournitures scolaires, ou les millers de dépenses liées à l'évolution d'un enfant. Personne ne m'a demandé si j'avais besoin d'un conseil lorsque j'étais perdue entre les biberons et les couches, personne ne m'a proposé une heure de baby-sitting lorsque j'étais enfermée des journées entières et que j'aurais aimé pouvoir souffler un peu. Mais  surtout, personne ne s'est soucié du fait que ces enfants vivent correctement ou soient bien éduqués.

"ASSUME" ! Il faudrait plutôt dire: "Mets au monde cet enfant, peu importe s'il est malheureux, c'est un foetus, il aura une vie! peu importe sa qualité"

J'ai remarqué aussi qu'on parle continuellement de cet enfant en devenir sans prendre compte de  l'état de la personne qui le porte. Est-ce important si cette personne est incapable de s'en occuper? si elle le fait à contre-coeur ou si elle doit renoncer à la vie dont elle avait rêvé? Le prix pour avoir couché une fois sans protection ou avoir vomi après avoir pris sa pilule semble coûter bien cher...

En outre, avoir un enfant peut non seulement entraver à notre qualité de vie mais aussi à celle des autres. Et, contrairement à ce qu'on peut penser, je crois que l'avortement n'est pas forcément un choix égoïste. Je trouve aussi qu'il faut avoir beaucoup de courage pour prendre conscience qu'on ne pourra pas être une bonne mère, ou qu'on ne pourra pas offrir au foetus que l'on porte, la vie qu'il mériterait. Je pense qu'une femme sera poursuivie toute sa vie par le choix qu'elle s'est imposé de faire, et qu'il n'y a pas besoin d'un tas de campagnes "anti-avortement" pour lui rappeler que son acte est loin d'être annodin. Personne n'avorte par plaisir. Une femme qui avorte le fait parce-que, selon elle, c'est le seul choix possible. Et personne ne peut discuter ça. Personne n'est en droit de décider si elle avait tort ou raison de prendre cette décision. Ne la culpabilisez pas, elle s'en chargera bien toute seule.

 

sans-titre

 

L'avortement, comme tout ce qui concerne la maternité est un choix personnel. Acceptez-le ou non pour votre propre corps, mais ne l'imposez pas aux autres. Selon moi, vouloir interdire l'avortement ne fera qu'aggraver les choses! Les femmes n'arrêteront pas d'avorter: en revanche, elles risqueront de le faire dans des conditions douteuses  sinon dans des délais où les conséquences seront peut-être plus graves, tant pour elles que pour l'embryon, quitte à en oublier le respect de leur propre corps. Autrement dit "sauver une vie pour en détruire une autre", et peut-être au final, en ressortir deux vies, sinon plus, de qualité médiocre.

Aujourd'hui, je suis à l'aube de mes 30ans, et mon instinct maternel est toujours aussi développé. Mais si on me demande encore "Es-tu pour l'avortement?" Sans aucune gène, je vous répondrai "OUI". Parce-que, je refuse de faire culpabiliser quelqu'un pour des choix que je ne devrai ni subir, ni assumer.

Pour terminer, je dirai qu'il est facile de juger les actes des autres.  Si chacun était capable de voir plus loin que ses convictions, le monde se sentirait probablement mieux. Essayer de comprendre, même sans y parvenir n'est pas un échec. Accepter un choix que l'on ne comprend pas est une forme d'intelligence. Peut-être devrions-nous dépenser notre énergie à corriger nos propres défauts pour devenir quelqu'un de meilleur plutôt que de s'attarder aux imperfections de nos semblables de manière intélorable. 

Sur ce, bonne journée!

imagesK62LMZ5T

Posté par LittleDramaQueen à 12:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 juin 2013

Et donc, ils vont charcuter mon bébé!!

 

 

Cute_Medical_Icons_by_jiggly

 

En ce moment, on peut dire que je ne suis pas copine avec le corps médical. Après ma gueguerre avec les dentistes, c'est maintenant contre les ORL que je me fâche!!  Bon ok, en fait, ils n'ont rien à se reprocher, ils vont simplement faire leur Job, mais la maman-ours que je suis ne pense qu'à retenir l'envie de défendre corps et âme sa progéniture, et quand on lui annonce qu'on va toucher son tout-petit avec une série d'outils dont elle ne connait ni le nom, ni l'utilité, forcément elle sort les griffes, ou les crocs, enfin peu importe.

imagesCAITVWN3

 

Bref, lundi, je suis allée voir môdame le docteur X parce-que mon fils est enrhumé disons.... 364 jours par an. Il a aussi des problèmes de langage, et on soupçonnait que ça puisse venir d'un souci d'audition. Le premier pas à faire dans ce cas, c'est d'aller voir un ORL, qui, après avoir examiné mon fils a remarqué qu'effectivement, il fallait faire quelque-chose.  

sparadrap Il se trouve que mon fils a des amygdales de la taille du derrière de Kim Kardashian, et que, de ce fait, il a non seulement du mal à respirer normalement, mais aussi des difficultés à parler comme il faut. Il a aussi une diminution de l'audition car il y a du liquide derrière le tympan droit et un rétrécissement côté gauche... Mon pauvre bébé! Ceçi dit, je pourrai faire ma maligne et dire à mon médecin traitant que j'avais raison! Je dois avoir des dons de madame soleil, parce-que je savais que quelque-chose clochait chez mon bout'chou, mais je m'égare.

sparadrap

Le verdict fût sans appel: il faut l'opérer dès que possible. (Quoîîîî?!) 

Le docteur m'a dit: "On va lui faire les amygdales et les végétations, et puis aussi mettre des drains dans les oreilles, pour le liquide."

J'ai compris: "Il est mignon votre marmot, amenez-le moi vite car j'adore utiliser des instruments de torture dans la gorge des petits enfants sans défense quand je ne suis pas entrain de nourrir mes alligators domestiques avec des bébés chats!"!"

NOOOOOOOOOOOOOOONNNNNN!!! Que Personne ne touche à mon bébé!!

 

mad_nurse_by_jadedragonne-d4l8ik4

 

 Après la visite, il a fallu que petit bonhomme franchisse encore une nouvelle étape: une prise de sang! Et si son grand frère est passé maitre dans l'art de la piqûre et y va comme on irait acheter le pain, en ce qui concerne mon bébé, c'était une première! Et je savais que ça ne serait pas une mince affaire... En plus, l'infirmière qu'on a eu me faisait un peu penser au professeur Trelawney dans Harry Potter, vous voyez un peu?

hptrelawny

  Elle me dit d'abord qu'elle ne lui fera pas de prise de sang aujourd'hui, car c'est sa première et que ça pourrait le marquer à vie. Après - et ce, pour une raison inconnuue-  avoir changé d'avis, elle l'installe sur le fauteuil, lui file une vieille peluche de Winnie l'ourson, lui racontant qu'il était puni parce-qu'il avait cassé tous les pots de miel du frigo pendant la nuit, (est-ce qu'elle se drogue? non parce-que peut-être qu'elle ne devrait pas approcher mon fils!) 

Mais, loin d'être rassuré, mon petit bonhomme la regarde d'un air méfiant, ne sachant pas très bien à quoi s'attendre mais flairant à des kilomètres que ça sentait le roussi et que de cette histoire, rien ne sortirait de bon. Elle lui montre une aiguille "papillon", lui explique que quand ils se posent sur les fleurs, les papillons développent une longue trompe, et que de la même façon, l'aiguille qui videra tout le sang du pauvre petit corps de mon amour (Bon ok, pas exactement en ces termes, mais vous me suivez!) Elle lui dit avec une voix doucoureuse mais non moins cruelle (bon ok, là encore, j'exagère) qu'elle ne va pas lui mentir, que ça lui fera une petite pincette mais que ce sera rapide. Petit monsieur se crispe.

sparadrap

 Et là, elle le pique.

sparadrap

Je n'avais qu'une envie, c'est de lui dire de retirer ses sales pattes de mon petit, espèce de sans-coeur piqueuse de bébés! mais je ne l'ai pas fait. (Reconnaissez là, quand même, une preuve de mon immance self-control! Non? J'aurai essayé!)

Mon petit ange avait les larmes aux yeux, vaincu par le stress d'avantage que par la douleur. Ce qui le dérangeait en fait, c'était de voir l'aiguille plantée dans son bras, et il n'avait qu'une envie, c'est qu'on la lui enlève, et ca, même si c'était un joli papillon! (et on peut le comprendre!) Malgré ça, il n'a pas bougé, et attendu que ça se termine, courageux mon p'tit shtroumpf!

Finalement, forcée d'admettre que la tactique du Winnie l'ourson, des petits papillons et des autres inepties qu'elle a pu lui raconter a fonctionné, je dois aussi reconnaitre que môdame l'infirmière savait ce qu'elle faisait. En rentrant, petit loulou était fier de raconter ses aventures, et aussi de montrer sa "blessure de guerre", même si sur le moment, il était tellement stressé que le sang ne voulait pas couler, avec le garrot pourtant serré! Mais....Bien qu'elle soit super gentille avec mon amour, j'avais quand même bien envie de lui planter quelque-part, son aiguille!!  sparadrap

Au bout du compte, plus de peur que de mal, et petit monsieur s'est fait récompenser par des cartes Nemo puis une surprise promise par maman, qu'il pourrait choisir lui même!! J'étais presque réconciliée avec  la sadique l'infirmière quand cette petite maligne a essayé de proposer un chaton dans la liste des surprises, il se trouve que justement, elle en avait 4 à donner!! (non mais elle veut vraiment le faire pleurer ou jjuste me filer le mauvais rôle?!) Bien essayé ma p'tite dame, mais avec deux enfants comme les miens, t'inquiète pas, maman a apprit à dire NON! T'essayeras de les filer au prochain patient ^^  Ou mieux: t'as qu'à les filer à l'autre, pour ses alligators!

87128946_o

87136649_p Bref, jeudi prochain, ma progéniture va se faire opérer :( 87136649_p

Posté par LittleDramaQueen à 16:35 - Commentaires [8] - Permalien [#]

15 mai 2013

Vaincue par K.O. par la fée des dents!

 

 

tooth_fairy

3056478035_1_15_4sy9MLyhLa fée des dents est une sale petite peste 3056478035_1_15_4sy9MLyh

 

Bon c'est vrai, j'ai UN PEU déserté mon blog. Mais j'ai un motif d'absence!! Il se trouve que la fée des dents et moi sommes un peu en crise.... Elle me fait la gueule, et j'ai une dent contre elle.

(Bon ok, le jeu de mot est pourri, mais ça va faire 24heures que je n'ai pas domi, j'ai pas trouvé mieux!)  

C'est ainsi qu'apparaît mon mot d'excuse: Je me suis chopé une méga rage de dents.... d'un côté, puis de l'autre!! Impossible de manger, alors que je suis championne olympique de grignottage! Puis surtout, la grosse crise de douleur en pleine nuit, et là je te prie de croire que c'est long, TRES long. Bref...

new
A ce propos,je me demande un peu si c'est possible de trouver un dentiste compétent!! Non mais sérieux! depuis que mon dentiste a déménagé à Ouagadougou et que de ce fait, je ne puisse pas me rendre à son nouveau cabinet, je erre, telle une âme perdue, de cabinets dentaires en cabinets dentaires.... La fée des dents est peut-être mignonne, mais c'est pas un bon chef d'entreprise: Elle devrait mieux faire son job quand il s'agit de choisir ses ouvriers plutôt que de parader pour récupérer les dents des mômes!! Puis son concept des dents devrait être mieux établi!! Parce-que bon: t'es bébé, tu souffre pour qu'elles sortent, puis finalement elles tombent pour ensuite repousser! Non mais il est où l'intérêt?! Puis quand enfin t'es grand et que tu crois être tranquille, tu souffre à nouveau pour les faire retirer ou pour simplement avoir le privilège de les garder dans ta bouche!! Je me demande aussi comment elle décide de qui aura des dents pourries fragiles malgré un entretien consciencieux, et ceux qui auront des dents en béton même en les négligeant!! Ca fonctionne peut-être en tirant au sort, ou selon le montant des pièces qu'elle te laisse sous l'oreiller en étant gosse, j'sais pas!

new 2

Enfin, revenons à nos moutons!! Alors lundi, mésaventure fever: j'entreprends mon entraînement quotidien avec des cacahuètes: parce-que j'avais les crocs Bon ok il est vraiment temps que j'arrête avec les jeux de mots à deux balles, oubliez ce que vous venez de lire, et lisez à la place: parce-que le grignottage, c'est tout un art!! (et puis surtout mon monsieur était encore au boulot donc il était pas l'heure de manger)  Bref, j'en étais à un quart du paquet quand soudain: c'est le drame: un truc rond et dur, me tombe dans la bouche: c'est pas une cacahuète ça!! Je reste calme, et tâte doucement avec ma langue l'objet non identifié: (bordel de merde!!) un juron m'échappe malgré moi, en même temps que je crache le morceau: c'est ma dent!! My God!! qu'est-ce que je vais faire?? j'ose à peine regarder l'état de ma gencive, mais n'écoutant que mon courage (et peut-être un peu mon fils qui me dit d'arreter de faire le bébé) Je file à la salle de bains, pour constater les dégâts: ma racine est apparente, il me reste un minuscule foutu morceau de dent qui me rape la langue: ça y est, c'est officiel, je vais mourir!!

Nanew

C'est alors que je me suis mise à culpabiliser, et à promettre, telle une alcoolique qui a la gueule de bois que plus JAMAIS je ne remangerais de cacahuètes ou autre "crasses" du genre.... mais j'avais toujours faim!! Je ne sais pas très bien si on peut qualifier mon attitude de gourmande ou de maso, mais il a fallu que je retente le coup avec une minuscule cacahuète (don't juge me).... Ben quoi?! fallait bien que je sache si j'étais toujours capable de manger!! Ou si, comme je le craignais, ma carrière de grignotteuse de compèt' devrait s'interrompre pour un moment. La douleur que j'ai ressentie à ce moment là a rendu un verdict sans appel: Fini la malbouffe pour moi et ce pendant un temps indéterminé!! Ok, j'ai retenu la leçon!! Faudra que je mâche des steack hachés sur l'autre côté de la machoire comme ma mémé. 

miam

Pourtant, voilà qu'une heure plus tard, sans aucune raison apparente, alors que je me brossais les dents, un plombage de l'aure côté de ma machoire s'est fait la malle.... non mais sérieux?! Quelles étaient les chances pour m'abîmer à ce point deux dents le même jour?! Je ne pourrai rien manger du tout! Mamie gardera les steack hachés pendant que je ferai une grève de la faim, HELPPPPP!!! Moi qui rêvais de faire ce concours, ou, si tu manges une entrecôte entière, tu la payes pas, c'est raté!! Ma carrière de carnivore devra visiblement attendre elle aussi. Alors si on fait les comptes, on en est là:

La fée des dents: 1 -  Nana: ZERO! 

Miam miam miammmmmmmmmmmm

Mais je ne me laisse pas démonter: 10 minutes de sanglots plus tard, je me décide à appeler le dentiste pour avoir un rdv en urgence dès le lendemain, et quand à la première heure, je me présente au rendez-vous, je patiente pendant plus d'une demi-heure pour qu'une dentiste me reçoive et m'annonce la triste nouvelle: "Vous n'avez plus qu'un petit morceau de dent, je vais devoir le retirer, suturer et vous aurez un trou!" Panniquée, je demande si elle pourra éventuellement mettre un pivot ou quelque-chose pour ne pas avoir un "sourire emmental", mais elle m'annonce que je n'ai pas 50ans, et que ça ne serait pas remboursable, le prix a failli me faire tomber du fauteuil, après, ça a été les cris d'horreur mais ça c'est une autre histoire.

SOS

Breffffffff!! Au moment de se mettre "au travail" elle m'annonce que les machines ne fonctionnent dans aucun cabinet, et que le technicien ne sera pas là avant l'après-midi, que d'ici la, l'anesthésie ne fera plus effet d'ici là et bla bla bla.... comprenez ceçi: "Madame, vous devez rentrer chez vous et crever de douleur mais moi je peux pas vous soigner aujourd'hui!!", elle me propose de reprendre un rdv, que j'obtiens pour le 28 juin!!! Ah ben j'suis contente que ce soit pas une urgence tiens! C'est pas comme si j'avais une dent qui venait de tomber!! CONASSEEEE! Je repards penaude en prenant la peine de remercier la dame parce-que je suis polie, avant de me noyer dans une deuxième vague de sanglots:

 La fée des dents: 2 - Nana: ZEROOOOO!!!

zezette

Bon, je ne me laisse pas démonter: il doit bien exister une autre solution. Tadaaaaamm!! Idée lumineuse! Le dentiste de mon fils pardi!! J'appelle, j'explique, ils me disent "ok ma p'tite dame, venez demain, on va vous sauver!!" bon ok, c'était PEUT-ETRE pas TOUT A FAIT en ces termes là, mais c'est ce que j'ai compris. Me voila dès le lendemain (donc hier), chez Môôôsieur le dentiste: il ne peut rien faire pour ma seconde dent sans avoir une radio qu'il va demander de récupérer, en attendant, il me soigne temporairement la vilaine dent toute moche pas belle aux racinces qui s'exhibent, et puis, cerise sur le gâteau: il m'annonce qu'avec le minuscule morceau de dent restant, il va pouvoir faire quelque-chose et me reconstruire une toute nouvelle dent!! Je n'ai envie que d'une chose à ce moment là: faire lui faire un gros bisou! pousser un soupir de soulagement!!  Mais je m'abstiens, et remercie le môsieur, qui me met en garde de ne pas trop mâcher avec cette dent jusqu'au prochain rdv. Je suis tellement soulagée que je ne pense pas à lui demander comment je suis censée me nourrir. A ce moment là, on peut faire les comptes:

La fée des dents: 2 - Nana: 1!

wawawa

Le reste de la journée s'est passé "calmement", au moment de manger, je l'ai joué "à la débrouille", et je m'en suis sortie, j'étais déja prête à exposer ma victoire sous le nez de cette petite maligne de fée des dents, la priant de se tenir bien éloignée de mes chicots.... Mais cette petite garce peste n'avait pas dit son dernier mot.... La fée des dents est orgueuilleuse, et il faut avouer que je n'ai pas eu la victoire modeste. Je suis sure qu'elle a attendu le moment parfait pour frapper un grand coup censé me mettre au tapis: il était environ deux heures du matin, quand je me suis réveillée avec une douleur insoutenable: machinalement, je touche ma dent "réparée", tout est ok, et c'est là que je me rappelle que j'ai deux dents abîmées: et l'autre me fait atrocement mal!! Aucun anti-douleur ne me soulage, je passe la nuit assise dans mon lit, la machoire calée entre les deux genoux qui font office d'étau pour m'aider à tenir le coup, l'horreur quoi. A noter le petit plus merveilleux, c'est que mon monsieur dort a côté de moi, et alors que je tente de contenir ma douleur dans un silence religieux, il se met à tâtonner le lit, visiblement à la recherche de quelque-chose (moi peut-être? que nenni!) Il se met à ma hauteur, et, alors que je pense qu'il va me demander ce qui m'arrive, il attrappe la couette, la remonte sur lui et sur ma tronche, puis se rendort. Merci chéri -__-'   Je suis forcée de m'incliner en actualisant le score: 

La fée des dents: 3 - Nana: battue par K.O.

zzzzzzzzzzzzzzzzzz

Ce matin, je me dis que je dois absolument revoir le dentiste: seul problème: qui aller voir?? mon ancien cabinet dentaire m'a quand même poliment envoyé ballader et je suis priée de ne pas y repointer mon nez avant le 28 juin. Le nouveau môsieur-le-super-dentiste-sympa-de-mon-fils ne peut rien faire sans ma radio, et il ne l'aura pas reçue en une journée, et puis comme ce n'est remboursable qu'une fois par an, il ne peut pas m'en faire une autre: Me voila SDF: Sans Dentiste Fixe. Au risque de passer pour une tarée, je rappelle le cabinet dentaire numéro 1, puisque c'est eux qui ont ma radio. On me dit de venir sur le coup de midi, on me recoit à 13H30. Enjoy! Je me fais soigner par une bouchère dentiste qui fredonne une espèce de petite berceuse: je ne sais pas si c'est supposé rassurer les patients, mais avec la fraiseuse qu'elle tient dans la main, ça sonne plutôt comme une musique de film d'horreur: un peu comme dans Freddy, tu vois? C'est officiel: je vais encore mourir! ....Eh ben finalement non!! J'aurai juste droit à un petit sermon sur l'importance de venir à TOUS ses rdv et ce même si on a des empêchements: la santé passe avant tout! Elle indique même dans le dossier que j'ai été absente à 3 rdv, j'ai vraiment l'impression d'être une vilaine gamine qui n'a pas fait ses devoirs mais.... miracle! je n'ai plus mal!!

La fée des dents: 3 - Nana: 2!!

zazazazaza

Bon, je ne mange toujours pas très bien, à moi les steack hachés, la purée et la soupe, mais j'ai repris rdv chez le dentiste de mini-moi, et je me ferai soigner correctement (dumoins je l'espère) très bientôt, et puis en attendant, j'apprendrai à grignotter.... à la paille!!

 

 

Posté par LittleDramaQueen à 23:31 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

29 avril 2013

Découvert il y a peu....

3136232436_1_2_aX0d8k3X

  La mordue de série que je suis risque de pondre plusieurs articles de ce genre. Oui parce-que quand on aime quelque-chose, on a envie de le partager!   

Alors voilà, ma dernière série en date, c'est Once Upon a Time. Comme je suis un peu femme-enfant sur les bords, l'idée aurait du me séduire dès que j'en ai entendu parler; Chevaliers et princes charmants des temps modernes, demoiselles en détresse et happy end, tout y est! Mais étrangement, ce n'était pas le cas.  

resize
Pour moi, les classiques, c'est sacré. Et bien que j'aime qu'on remette certaines choses au goût du jour, une chanson par exemple, ou un style vestimantaire, en ce qui concerne les contes, je ne suis pas du même avis: Les contes de notre enfance sont déja assez magiques et on ne devrait pas y toucher!  
resize
Maaaaaiiiiis, Comme le dicton dit qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (et que je fais déja assez de choses qui laissent penser que j'en suis une) Ainsi, je me suis quand même décidée à tenter l'expérience en regardant le film "Blanche-neige et le chasseur" ou encore la série "Grimm" dont je vous ferais bien des petits commentaires, mais mon article déja pressenti pour être long risquerait alors de devenir interminable.  
resize
 
Bon, revenons à nos moutons: Once Upon a time. Mon monsieur me demande un jour de m'installer avec lui pour regarder cette série, lui qui est plutôt branché console et pc qui me propose à moi, l'inconditionnelle de la télé de regarder quelque-chose ensemble - et qui en plus n'est pas un film d'action, d'horreur ou de science-fiction - était en mon sens le signe d'une illumination d'un effort de sa part , j'ai donc cédé! mais là encore je m'égare.  
resize
BREF! Once Upon a time. Une série gentillette qui, au premier abord, n'attire pas vraiment mon attention. J'ai trouvé ça un peu plat et très prévisible,  j'ai même un peu boudé l'écran durant les premières minutes. Puis, mon regard s'est accroché à la beauté de la superbe reine maléfique, very sexy. Suivie d'un petit chaperon rouge ultra hot! Tiens, c'est p'têt pas si chiant finalement!
resize
Est apparue ensuite l'héroïne de mon conte préféré: Cendrillon avec ses beaux cheveux blonds son regard bleu azur et son visage de poupée: fidèle à ce que les petites filles pourraient rêver de devenir. Enfin, si on oublie que dans la série, Cendrillon des temps modernes est une jeune femme de 19ans, enceinte jusqu'aux yeux dont le copain s'est barré, et sa super-pote le chaperon rouge ultra-hot lui file sa voiture pour qu'elle puisse fuir l'affreux gars à qui elle avait prévu de vendre son bébé!! Oui bon. Pour l'exemple, on va peut-être oublier.  
resize
J'vous fais quand même un petit topo pour résumer l'histoire: Blanche-Neige et le prince Charmant se marient, du coup, la méchante reine vilaine pas belle est pas contente, elle décide pour se venger de leur accorder un dernier jour de bonheur, après quoi, ils vivront dans un monde où les fins heureuses n'existent plus: notre monde! Jusque la vous suivez? Alors je continue.
resize 
Entre-temps, Blanche-neige s'aperçoit qu'elle est enceinte (Ouais, elle aussi! Ils sont super productifs au pays des contes de fées! Forcément, dans un monde ou t'as pas de soucis à régler, t'as beaucoup plus de temps pour t'envoyer en l'air!!)  Du coup, elle balise à mort de faire naitre son bébé dans un monde ou les fins heureuses n'existeraient plus (et où Nicki Minaj existerait bel et bien, et là, tout de suite on comprend mieux .) Du coup, une bonne fée lui propose une solution qui lui parait évidente: elle doit planquer dans un tronc d'arbre son bébé, qui 28ans plus tard, sera censé sauver la planète comme spiderman.
 resize
Ne me demandez pas ce qu'ils avaient tous fumé ce jour là, toujours est-il qu'ils décident de le faire. Ils sont ensuite tous prit d'amnésie. Ils se retrouvent à mener une existance  pourrie semblable à la notre sans se rappeler les uns des autres ni de ce qu'ils étaient auparavant
(si quelqu'un sait ce qu'on leur a filé, qu'il parle maintenant!)
 resize
Sauf que: la méchante reine (qui, rappelons-le est toujours dans le trip du je-ne-me-souviens-pas-qui-je-suis) est maire d'une ville où ils sont tous coincés et maman d'un petit garçon. Personne ne vieillit et tout le monde trouve ça normal (finanlement, j'en prendrais bien un peu de leur truc!) Ce même petit garçon retrouve sa mère biologique qui n'est d'autre que la fille-spiderman de blanche-neige!! Là où ça devient VRAIMENT spéc, c'est quand tu vois que la fille et la mère ont l'air d'avoir le même age, deviennent super-copines et viennent même à vivre ensemble!! C'est alors que le changement commence à opérer....
resize
Si vous voulez un p'tit aperçu, je vous propose de regarder une petite bande annonce
ICI
 
 

tumblr_mfn4nseH6q1s01t9wo1_500

 
Je n'en suis qu'aux premiers épisodes, mais jusque là, j'apprécie!! Et vous?

Posté par LittleDramaQueen à 11:17 - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 avril 2013

50 Nuances de Grey - Ouais, j'ai lu le Porno de la ménagère & j'assume !

 

 

PNG GRIS

 

La grande mode en ce moment ou rayon lecture, c'est 50 nuances de grey. Mes copines m'en ont pas mal parlé, j'ai vu des critiques un peu partout, et puis surtout on en parle comme LE phénomène littéraire de 2012: il fallait donc que je me fasse ma propre opignon 

Menottes PNG

On parle de ce livre comme du nouveau twilight; je m'attendais donc à une nouvelle histoire d'amour noeunoeud entre une jeune fille innocente et un gars innaccessible et, bien qu'en un sens, il s'agit bel et bien d'une histoire d'amour entre une jeune ingénue et un homme d'un autre milieu que le sien, c'est le seul point commun avec l'histoire de vampires! On le qualifie aussi du porno de la ménagère: Ouais, là, j'suis plutôt d'accord! Non parce-que même si on nous vend le bouquin comme un livre érotique voire même un peu osé, on est à des années lumière de la vérité!! L'auteur n'a pas peur des mots, et elle n'a pas peur d'utiliser un langage cru voire carrément salace et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'au niveau des détails, elle n'y va pas avec le dos de la cuiller!  

Menottes PNG 

Curiosité oblige, j'ai donc moi aussi commencé à lire ce premier tome d'une trilogie plutôt surprenante. Mon avis? Heu... que dire? Ben pour une fois, j'en ai le souffle coupé! Non j'déconne, tout le monde sait que j'ai TOUJOURS quelque-chose à dire ! :p Disons juste que même si j'ai été avertie que dans le livre c'était chaud-bouillant, j'ai quand même été sur le cul!! (quoique dans le cas présent, la métaphore est peut-être mal choisie, ou carrément appropriée, ça dépend d'où on se place ^^ ) Le langage est explicite... TRES explicite! (trop explicite??) a tel point qu'au début, j'en ai gloussé, ou sorti des petits: "Rhooo" ou "Nonnn elle abuseeeeee" , telle une gamine de 14ans!! Toujours est-il que comme maintenant je suis une grande fille, et parce-que je n'aime pas abandonner un livre en cours de route, j'ai continué à lire, et il se trouve qu'en poursuivant sa lecture, on finit par s'habituer aux personnages, on compatit pour l'héroïne et on s'adapte au caractère de ce mec d'un style complètement barré particulier qui fait des choses pas très claires parce-qu'après tout, c'est p'têt' pas sa faute !! Bon, j'vous fais mon p'tit résumé topo:

 Menottes PNG

Anastasia est une jeune vierge de 21 ans (d'emblée on sait déjà qu'il s'agit d'une fiction, de nos jours, une telle vertu ça n'existe plus!) Bref, elle vient de finir ses études et va interviewer pour sa copine le PDG d'une grande entreprise, l'homme qui leur remettra leur diplôme. Alors qu'elle pense tomber sur un gars d'un certain âge, elle tombe sur une espèce d'Appolon: beau gosse, jeune, musclé et tout et tout, et friqué qui plus est ! Que demande le peuple?! Sauf que: forcément, un gars aussi parfait, ça peut pas exister, y a une couille dans le potage. En dehors du fait qu'il soit hautain, autoritaire et froid, elle pense qu'il ne l'aime pas (impression qui est renforcée par le fait qu'elle lui ait demandé s'il était gay lors de leur première rencontre!) mais au lieu de faire ce que tout homme aurait fait, c'est à dire s'indigner du fait qu'on ait osé mettre en doute sa virilité, il craque littéralement pour la belle !!  

Menottes PNG Le problème se trouve donc ailleurs. Lors de leur premier rendez-vous, il lui dit cash qu'il veut la "baiser" (rien que ça!) Pardonnez-moi mais une jeune femme vierge avec qui on a utilise ouvertement  un langage aussi cru n'aurait eu qu'une seule réaction on ne peut plus justifiée: Une bonne baffe dans la tronche!! et VLAN!! Mais au lieu de ça, la voila émoustillée la demoiselle!! (et plus tard vous découvrirez que ce sera elle qui se prendra des baffes, mais ailleurs que dans la tronche, et qu'elle v aimer ça!). Bon, après elle se saoule, lui vomit presque dessus, atterrit dans sa chambre et la, il lui soumet un contrat de... baise. Ouais, rien que ça. Au passage, pardonnez ma façon de parler, en même temps, dans le cas présent, on ne peut pas vraiment parler autrement. En fait le type est beau, musclé, riche et tout et tout, mais s'il est célibataire depuis autant de temps, c'est parce-qu'en fait, c'est un vrai allumé! Il est sado-maso et veut en faire sa "soumise"....

Menottes PNG

Ouais. Bon. Elle pourrait prendre ses jambes à son cou mais au lieu de ça, elle se jette carrément dans la gueule du loup!! (Et de ce fait, ce ne sont pas ses jambes qu'elle prendra mais sans aucun doute son pied! ou autre chose! MAIS cela ne nous regaaaaaaaade pas!). Je poursuivrais bien mon résumé (si on peut encore l'appeler ainsi) mais je risque de donner trop de détails qui couperaient l'envie à celles (ou peut-être même ceux?) qui voudraient s'aventurer dans les 50 nuances de grey ! J'ai pour finir terminé le tome 1 et compte entamer le second: parce-qu'au delà de l'histoire de fesse (qui prend la majeure partie du bouquin je vous l'accorde) il y a quand même une histoire d'amour, on est transporté dans un autre univers qui en l'occurence est très... spécial, mais on nous emmène quand même ailleurs, ce qui après tout est l'effet recherché quand on achète un livre. En tous cas, c'est ce que moi je recherche. Me voilà donc à l'affût pour connaître la suite des aventures de Melle Steele, avec un livre aussi brûlant, j'aurai de quoi me réchauffer pendant cet hiver si rude! Ouh lààà! voila que je me mets à parler météo!! la preuve qu'il est temps pour moi de terminer cet article, avant de dire d'autres idioties (si c'est encore possible).
Menottes PNG

Sur ces belles paroles, Bonne lecture les gars !

Posté par LittleDramaQueen à 13:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,